Etat des lieux des raffineries en France

Etat des lieux des raffineries en France

Le processus de raffinage sert à transformer le pétrole brut extrait de la mer en produits finis. Ces produits seront ensuite utilisés au quotidien comme carburants ou combustibles selon le raffinage. Il existe de nombreuses raffineries dans le monde. Retrouvez dans cet article la situation des raffineries en France notamment celles qui sont encore en activité et leur évolution récente.

Les raffineries françaises

Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 ont conduit à la fermeture de plusieurs raffineries françaises. A partir de 2009, 4 autres raffineries ont été fermées. Aujourd'hui, la France ne compte plus que 9 raffineries fonctionnelles dont 8 se situent dans la métropole et une en Martinique.

Les raffineries qui ont été fermées sont devenues aujourd'hui des dépôts de produits pétroliers. Il en existe aujourd'hui 120 dans tout le territoire français. Les raffineries sont alimentées par la mer ou les oléoducs comme le Pipeline Sud-Européen. La plupart des raffineries encore fonctionnelles sont situées près des zones portuaires pour faciliter le transport de l'or noir. Il est à noter que ce dernier est exporté par navire-citerne vers les pays destinataires.

L'évolution récente des sites de raffineries de Total

L'étude des raffineries du groupe Total en France est intéressante car ce dernier en possède 5 parmi les 9 restantes. Suite à un nouvel investissement, le groupe pétrolier Total a décidé d'arrêter la production du site de la Mède, en Provence, en fin 2016. Rappelons que ce site a connu un grand déficit d'un montant de 150 millions d'euros par an depuis 2011. C'est pourquoi le groupe a décidé d'investir dans une nouvelle bio-raffinerie en France.

La problématique des raffineries en France pour la société Total réside dans le fait que ces dernières produisent trop d'essence et pas assez de gazole. Pourtant, le gazole est le produit qui bénéficie d'une fiscalité plus avantageuse. De plus, la demande en gazole est plus importante (presque 80% de la demande totale) auprès des stations-services du groupe. Cette situation explique en partie la restructuration que le groupe est en train de lancer en France.

Le pétrole français, une production titanesque

Selon l'Union française des industries pétrolières, la production des raffineries françaises représente par année un total de 70 millions de tonnes (environ 510 millions de barils). La société pétrolière Total possède 5 raffineries en France et Exxon Mobil en possède 2. Le reste est constitué par des raffineries des groupes pétroliers PETROINEOS et SARA.

Avec cette capacité de production énorme, les raffineries françaises se heurtent à une surcapacité. Sur 98 millions de tonnes produits, le taux d'utilisation est de 85,6% seulement. Puisque la demande en hydrocarbure tend à diminuer, la production devra également baisser. La surcapacité des raffineries françaises explique également l'essoufflement de celles-ci.

Dans le but d'étudier le mécanisme de production du pétrole, des groupes indépendants comme Philia sont très actifs sur le marché pétrolier. Le groupe est divisé en 2 entités distinctes, celle qui est appelée Philia Trading étudie plus particulièrement le secteur boursier du pétrole ainsi que les investissements pétroliers.